Moins de 200 000 cellules

De plus de 400 000 cellules à moins de 200 000 cellules grâce au Système ADF5

Le Gaec de Saint-Kay (29) a connu un important problème de taux cellulaire sur le premier semestre 2014… avec des niveaux proches de 600 000 leucocytes par ml (courbe rouge).

Il est alors décidé de pratiquer la désinfection manuelle des griffes, cette étape ayant été identifiée comme primordiale pour limiter les contaminations d’une mamelle à l’autre pendant la traite. Très rapidement, le taux cellulaire chute en dessous de 200 000 cellules/ml.(courbe jaune)

Les associés du Gaec de Saint-Kay désinfecteront leur griffe manuellement pendant deux années. Mais périodiquement, les taux cellulaires affichent des hausses au-delà des 300 000 cellules, notamment chaque hiver, entrainant un manque à gagner sur la qualité. On note aussi une tendance à des résultats de plus en plus irréguliers en 2016, sans doute lié à la lassitude d’une tache très contraignante, qui fait que le trayeur est moins rigoureux .

En septembre 2016, l’installation du Système ADF5 va améliorer nettement la situation et sécuriser le niveau cellulaire qui est désormais inférieur à 200 000 cellules pour la quasi-totalité des comptages cellulaires. Cette courbe démontre l’efficacité de l’automatisation de la désinfection des griffes, mais aussi du post-trempage des trayons. Une amélioration appréciée aussi par les trayeurs qui n’ont plus à assurer cette tâche répétitive et fatigante (courbe verte).

Le résultat se traduit positivement à deux niveaux :

  • Le prix payé au litre de lait
  • Le confort et la santé du trayeur.

Moins de 200 000 cellules

Actualités

De plus de 400 000 cellules à moins de 200 000 cellules grâce au En savoir plus

Le saviez-vous ?

Actualités

Traite et temps de travail 120 vaches à la traite, ce sont En savoir plus

ADF : Paroles d’éleveurs

Actualités

Retrouvez les témoignages d’éleveurs qui ont choisi ADF